AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 




Terreur des bacs à sable
Originaire de : les Enfers
Dn : 15023



Hadès

░   Sam 23 Juin - 19:27   ░

Voir le profil de l'utilisateur

 
 
Ψ   Hadès   Ψ
Groupe d'appartenance : Dieux

Identité complète : On le nomme Hadès, Pluton, le Dieu des morts ou Dis pater le plus souvent. Bien d'autres noms lui sont attribués mais ils sont néanmoins moins utilisés par le commun des mortels .

Origine : Il règne et vit depuis un temps infini sur le monde souterrain des Enfers.

Liens de parenté : Il est né de l'union de deux titans Cronos et Rhéa, tout comme ses deux frères Zeus et Poséidon. Il règne sur le monde des Morts avec sa femme Perséphone et bien qu'il n'ait pas d'enfants, ceux ci ne lui manquent guère. La marmaille de ses frères compenses largement et il a perdu le compte de tous ses neveux et nièces dont fait parti entre autres, Arès, Apollon, Artémis, Athéna, Aphrodite, etc...

___________________________________

Récit d'un fait marquant :

Il fait nuit. Il fait froid. Le bruit de ses os qui craquent et se brisent en mille fragments le poursuit dans sa tête. Pourtant, il ne ressent rien, excepté cette sensation glacée qui lui colle à la peau. Ses pieds nus avancent d'eux même sur ce sol rugueux et si dur. Il a l'impression que chaque pas de plus l'entraîne plus profondément dans les entrailles d'un puits sans lumière.

    L'enfant avançait à l'aveuglette dans cette obscurité opaque. Sa respiration haletante traduisait sans ambiguïté l'étouffante atmosphère qui régnait ici bas. Après tout, des milliers de roches l'écrasaient si l'on en croyait les ancestrales légendes. Sa déambulation aurait pu durer quelques secondes ou bien des heures sans qu'il ne sache quel parti prendre. Le temps avait suspendu son cours pour cette jeune âme. Il n'avait plus aucune prise sur elle et sa bonne fortune, non plus sur sa frêle et douce jeunesse. De fines gouttelettes d'eau restèrent en suspension dans son sillage, marquant son chemin telles des empruntes translucides. Mais sur la voie qu'empruntait le bel enfant, il n'y avait point de retour, pas d'avenir.

    Tremblant soudain de tous ses membres, le fœtus d'un cri coincé dans le gosier, le petit être s'arrêta brutalement. Un sourire charmeur aux lèvres, un homme à la fois séduisant et menaçant se tenait négligemment assis sur ce qui ressemblait au plus à un siège grossièrement taillé à même la roche sombre. Vivante incarnation d'une splendeur oubliée dans l'obscurité, cet être lui semblait aussi peu réel que puisse l'être son avenir. Une statue finement réalisée peut-être? Mais le mouvement gracieux de son corps anguleux lorsque celui-ci se redressa ne pouvait être une simple illusion. Et la lueur implacable et cruelle qui brillait dans ses yeux était quant à elle bien vivante. Paniqué, l'enfant voulu faire volte face et s'enfuir à toutes jambes, mais une étrange paralysie le maintenait sur place.

    "Tss tss tss. Il n'est pas sage de tourner impunément le dos au maître des morts. Rassures-toi mon enfant, tu es déjà mort, qu'as-tu de plus à craindre que de me déplaire? Maintenant, parles moi de toi, de ta vie et de ta mort" ajouta t'il alors qu'un grand livre sombre se matérialisait devant lui.

    Le ton charmeur de l'homme ou plutôt du dieu calma en un instant le tumulte du petit garçon. Bien que cela ne lui fusse d'aucune utilité, l'enfant prit une grande inspiration et expira toute la colère, la tristesse et la haine qui hantait son âme.


    "Roi des morts, dieu Hadès, toi qui par delà le monde des vivants s'est illustré par son implacable jugement, écoutes mon histoire et si tu l'estimes légitime, répond à mon appel à la vengeance. Je m'appelle Crystallus Aquilius Carus. Lorsque je suis né, la déesse de l'enfantement a maudit mon existence et à fait de moi l'être le plus fragile qui soit. Au lieu de me rendre vigoureux afin que je devienne un homme, elle m'a rendue aussi délicat qu'une porcelaine, elle transformé mes os en verre. J'ai vécu dix années entouré de la triste bienveillance de mes géniteurs. J'étais heureux et je faisais mon possible pour ne pas leur rendre la vie trop difficile. Je ne bougeais pas beaucoup et n'avais aucun amis car au moindre choc, mes os se brisaient. Cela n'avait pas d'importance tant que j'avais l'amour de mes parents. Mais le jour mon onzième anniversaire, on les a brusquement mené à toi, me laissant seul à la tête d'une demeure et d'une modeste fortune familiale. Petit héritier que j'étais et jeune naïf, j'acceptai l'aide d'un lointain cousin. Mais après une année écoulée, je me rendis compte grâce un loyal serviteur que mon lègue avait été lentement grignoté et je fis en sorte que ce qu'il en restait ne puisse être dépensé que par moi. Je ne suis pas vraiment attaché à l'argent Dieu Hadès, mais mes parents vivaient à travers ça. Bref, lorsque mon cousin s'en aperçut il se mit dans une rage folle et tenta de me tuer, mais il échoua à chaque fois. J'ignore pourquoi. Sauf aujourd'hui, où j'appris en même temps que mes os se brisaient, qu'il avait également tué ma famille dans le simple but de satisfaire sa cupidité. Voilà, mon histoire grand dieu, et voilà ma requête, j'aimerai détruire cet homme par n'importe quel moyen."


    À ses dernières paroles, les yeux de l'enfant brulèrent du même feu des enfers que son interlocuteur. Il attendit patiemment le verdict du juge, espérant férocement que son souhait serait réalisé. L'être divin se pencha doucement vers lui, le jaugea avec précision et étudia chaque aspect de son être. Il en vint même à se lever et à palper délicatement le corps de l'enfant.

    " Hm histoire bien triste... Dis moi, où vivais-tu?
    - À Capoue, dieu puissant.
    -CAPOUE?!"


    Le rugissement du dieu frappa de plein fouet ses frêles oreilles et sembla résonner éternellement entre les murs. Il était à la fois furieux et amusé, un mélange de sentiments que l'enfant n'avait encore jamais vu. Que ces divinités étaient étranges. Mais le sourire qui s'étira sur les lèvres d'Hadès lui retirèrent toutes ses appréhensions. Et le cœur léger, l'enfant saisit la main que lui offrait cet être sombre. Pour ne plus rien ressentir.


___________________________________

Chronologie :
  • Au commencement: Naissance d'Hadès lors l'union des Titans Cronos et Rhéa
  • Période indéfinie: Il se fait avaler par son père Cronos puis régurgité grâce à l'intervention de Zeus.
  • Période indéfinie: Il renverse Cronos avec l'aide de ses deux frères. Puis ils se partagent le monde et Hadès hérite du monde souterrain tandis que Zeus trône fièrement dans les cieux et que Poséidon règne sur les mers.
  • Période indéfinie: Il est définie comme le Roi des Morts et sa principale mission est d'empêcher les défunts de retourner dans le monde des vivants. Il est également seul juge du destin d'une âme et décide seul si elle doit rejoindre le Tartare ou le pays des bisounours.
  • Période indéfinie: Avec l'autorisation de Zeus, il enlève Perséphone durant sa cueillette dans la pleine de Nysie sous le nez des Océanides, d'Athéna et d'Artémis et l'entraine avec lui dans les entrailles de la terre. Déméter, sa mère, va alors la chercher partout sur Terre mais ce n'est que grâce à l'intervention du dieu Hélios, qu'elle apprend finalement que sa fille se trouve dans le royaume des morts. Furieuse, Déméter empêche les semences de germer pour se venger. Pour éviter une catastrophe, Zeus est alors obligé de demander à son frère de rendre Perséphone à sa mère. Hadès accepte mais fait manger à sa captive un grain de grenade, nourriture des morts. Elle est alors obligé de passer 6 mois de l'année aux côtés du dieu des morts et les 6 autres mois auprès de sa mère, sur Terre.
  • Période indéfinie: Hadès est blessé par Héraclès et est obligé de monter sur l'Olympe pour se faire soigner par Péan. C'est à ce moment là qu'il commence à apprécier le monde de la lumière bien plus que la mort qu'on lui a laissé comme héritage.
  • 1 siècle av JC: Pérséphone est remontée sur Terre et n'en est pas revenue. Depuis, Hadès est seul et s’ennuie mortellement.
  • En début de -74: Hadès rejoint secrètement son neveu Arès dans son temple et écoute d'une oreille amusée les caprices du Dieu de la guerre.
  • -74 : Capoue est bien trop excitante pour y rester plus longtemps éloigné. Hadès prend possession du corps d'un enfant nommé Crystallus Aquilius Carus réclamant vengeance et s'en va sur Terre pour juger les hommes sur leur vie actuelle et s'amuser un peu aussi. Il emmène avec lui une part du pouvoir du Cerbère sous forme d'un jeune loup qui lui permet de communiquer avec la bête depuis la Terre.


Moralité : Hadès est un dieu réputé sinistre et sans pitié. Il se targue d'être l'un des seuls que personne corrompt de part son refus de prêter l'oreille aux prières et aux sacrifices. Sa justice est implacable, sans défaut et il envoie sans remord un humain pourrir dans les méandres du Tartare. La mention de son nom chez les mortels n'est jamais de bonne augure.

Pourtant le Dieu se fait aussi juste que sa connaissance le lui permet et se prend de pitié pour les amants déchirés. On lui prête d'ailleurs quelques aventures éphémères mais sans grande incidence, Persephone prenant un malin plaisir à réduire au silence ces amourettes. Bien que sous son apparence humaine il n'a rien de repoussant, Hadès n'est pas friands des charmes que vendent les femmes. Il faut avouer que sa femme lui fait un peu peur. Mais depuis son départ, l'ennui menacent de lui faire perdre la raison. Curieux, il veut alors goûter lui-même les délices humains que ne cesse de vanter son neveu.

La présence de l'âme de l'enfant a cependant modifié quelques peu son caractère. Il lui fait voir la sensibilité sous un nouveau jour et accentue sa haine et sa cruauté. Il se laisse parfois aller aux sentiments enfantins de ce corps et s'amuse de voir les gens autour de lui vaciller entre le respect et la pitié. Mais n'oublions pas qu'étant le dieu de la mort, Hadès connait toutes les ficelles du métiers. A force de les entendre, les complots et manipulations humaines n'ont plus de secrets pour lui et il se fait un malin plaisir de les tester à son tour.



Description à volonté :
En prenant possession du corps de Crystallus tout en gardant l'âme de l'enfant, Hadès s'est assuré de pouvoir utiliser entièrement ses souvenirs. Il a de plus annulé la malédiction des os de verre du garçon. Nonobstant, malgré une fragilité de corps, l'enfant avait un esprit d'acier qui, à la plus grande surprise du dieu, lui permet de ressurgir à la surface. Depuis peu, le dieu et l'enfant se partage donc un seul corps et Hadès peine parfois à en garder le contrôle tant la colère de l'enfant le surpasse. A se demander qui est le plus cruel des deux. Dans une même tête, deux voix s'élèvent pour profiter de la vie qu'on leur a privé sans scrupule.




Pour mes statistiques, comment es-tu arrivé sur l'I.Ro. ? DC (Shiva)

Quel âge as-tu ? (ou une tranche) Déjà dit lick

Et enfin, quelle est la clef du règlement ? Diane!

Des choses à ajouter sur toi ou sur ton personnage ? Il est skyso!!! diab et qui veut être le lointain cousin qu'Hadès zigouillera? C'pas une question piège hein razz



Mon Autre visage
Spoiler:
 
 




Terreur des bacs à sable
Originaire de : les Enfers
Dn : 15023



Hadès

░   Jeu 28 Juin - 18:24   ░

Voir le profil de l'utilisateur

 
 
Ψ   Hadès   Ψ
Fini!!! Mwahahaha diab



Mon Autre visage
Spoiler:
 
 




Le Glaive
Le Glaive
Originaire de : Province de Bétique
Dn : 226
Esclave de : Electra Cornelia Sulla



Maximus

░   Jeu 5 Juil - 12:18   ░

Voir le profil de l'utilisateur

 
 
Ψ   Hadès   Ψ
Hades, il te reste un petit point avant de jouir par les deux côtés du mirorir et de recevoir des cacahuètes par centaines !

Imagine!
Tu reviens dans le corps de cet enfant rempli de haine et une fois dans le monde des vivants tu te rends compte que ta famille olympienne vient de te jouer un mauvais tour. Il te refuse la porte de retour, vers le royaume des Enfers.
Malheureusement tu ne connais que ça ! Les dieux te demandent de mener la vie de ce garçon de belle façon, si tu réussis, le royaume des morts sera de nouveau à toi et à toi seul.
Quelle voie prendra ce garçon que tu es devenu? Quel métier fera-t-il? N'oublie pas que sa vie devra être un exemple et que cette exemplarité peut prendre plusieurs forme!




 




Terreur des bacs à sable
Originaire de : les Enfers
Dn : 15023



Hadès

░   Jeu 5 Juil - 13:59   ░

Voir le profil de l'utilisateur

 
 
Ψ   Hadès   Ψ
Mais... c'est tout bonnement impossible, il n'y a qu' Hadès qui peut refuser de faire entrer quelqu'un aux enfers, c'en est le roi. Les autres dieux n'ont aucun pouvoir sur ça. En plus, qui va s'occuper des âmes des morts? Certainement pas ces lâches de dieux olympiens, ils ont trop peur des morts.

Mais soit, je vais dire que c'est faisable même si ça me révulse et ça me fend le coeur, personne ne touche à mon royaume, comment peuvent' ils simplement penser pouvoir m'arracher mon monde?

Déjà ce garçon aura tous les pouvoirs du Dieu alors il ne fera aucun métier en particulier, ce ne sera juste qu' une apparence. Et puis quoi encore? Hadès fait parti de la fratrie des Dieux les plus puissants, il n'a de compte à rendre à personne alors évidemment, il ne fera pas ce que ces gringalets divins lui demandent. On lui ferme sa propre porte? Très bien! Il fermerait la leur.

Il commencera pas retrouver son neveu Arès et lui demandera de l'accompagner dans son plan, c'est à dire tuer un nombre incalculable de mortels. Sur ce point, il est sûr que le dieu de la guerre le suivra. Les âmes des morts ainsi jetées dans le royaume des enfers n'auront aucun guide ni gardien, elles reviendront alors hanter le monde des vivants en un chaos dévastateur. Une boucle de folie se mettra alors en place sans jamais pouvoir s’arrêter. Hadès estimera que cela n'est que justice. Pendant ce temps, lui acquerra de plus en plus de pouvoir car la peur des mortels et les âmes le nourrissent. Tandis que les autres dieux tenterons d'enrayer le fléau, ils n'auront d'autre choix que de rouvrir les portes des Enfers pour s'y rendre et grâce à Arès (j'ai foi en lui), Hadès les suivra de près. A nouveau dans son royaume, il déchaînera sa colère et sa justice sur ceux qui l'avait chassé de chez lui en utilisant tous les gardiens, le cerbère par exemple. Puis il reprendra sa place sur son trône sans pour autant reprendre sa tâche et laissera ainsi les âmes des morts errer éternellement jusqu'à ce que Zeus se décide à le supplier. Il acceptera la requête mais en contrepartie il ordonnera au roi des dieux de ne plus vivre que comme un mortel laissant sa place à son fils le plus méritant Arès. Ainsi, toutes les portes seront fermées, sauf la sienne.



Mon Autre visage
Spoiler:
 
 




Serpent mystique
Serpent mystique
Originaire de : Rome
Dn : 7530
Domina de : Ioanna



Livia Octavia Sestia

░   Jeu 5 Juil - 16:40   ░

Voir le profil de l'utilisateur http://liro.forumactif.fr/  

 
 
Ψ   Hadès   Ψ
Hop je passe rapidement pour te dire que ta divine dot t'as été attribuée !

Personnage machiavélique comme je les aime, fais-nous peur ! Capoue est trop calme diab
 




Vivi le Violeur de Déesse
Originaire de : Rome
Dn : 763
Dominus de : Skilas, Varinia & Titus



Servilius Pius Daemascus

░   Jeu 5 Juil - 16:52   ░

Voir le profil de l'utilisateur

 
 
Ψ   Hadès   Ψ
*adore le perso luv *

Je seconde Livia, c'est bien trop calme par ici fist Allez Hadès! pompom





Spoiler:
 
 




Terreur des bacs à sable
Originaire de : les Enfers
Dn : 15023



Hadès

░   Ven 6 Juil - 12:39   ░

Voir le profil de l'utilisateur

 
 
Ψ   Hadès   Ψ
Merci merci! Je vous enverrai tous dans le royaume des morts à la fin du mois mwahahaha, d'ici, profitez bien de la vie hunt



Mon Autre visage
Spoiler:
 
 








Contenu sponsorisé

░   Aujourd'hui à 11:36   ░


 
 
Ψ   Hadès   Ψ
 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Iliade Romaine ::  :: - accéder à la catégorie - :: Recueil des fiches validées-