AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 




Le sourire de la Mort
Originaire de : Région de rome, origines Celtes
Dn : 62
Esclave de : Batiatus



Valencius

░   Lun 25 Juin - 20:48   ░

Voir le profil de l'utilisateur http://liro.forumactif.fr/t240-valencius  

 
 
Ψ   Valencius   Ψ
Groupe d'appartenance : Esclave -> Gladiateur

Identité complète : Valencius

Origine : Celte d’origine, né dans les environs de Rome, fils d’esclaves. Il n’a jamais connu la vie d’homme libre.

Liens de parenté : Fils unique, par décision du maître de ses parents. Il n’a pas eu de nouvelles d’eux depuis sa revente.
Récit d'un fait marquant :

La bête était d’un blanc pur, aucune tâche, aucune marque, aucun défaut. La peau sous le poil était uniformément grise, un ladre lui aurait donné moins de valeur, mais tel n’était pas le cas. L’étalon était encore jeune, il allait gagner du poitrail avec l’âge, les muscles de son encolure se développeraient. Une fois mature, l’animal pourrait supporter le poids d’un homme adulte, du harnachement et de l’armure, mais pour le moment celui qui se tenait sur son dos ne représentait rien de plus qu’une plume.

Marcus regardait son fils juché sur le dos du cheval. Ils n’en étaient pas encore à l’étape de la selle typique de la cavalerie romaine, avec des quatre coins relevés pour maintenir le cavalier en place, alors le garçon montait à crue, des bracae de cuir protégeant ses jambes.

Le grand rectangle de terre battue avait été chauffé toute la journée par les rayons directs du soleil, il faisait un peu plus frais désormais avec le jour tombant. L’animal transpirait tout de même sous l’effort, de l’écume s’accumulait sur son poitrail. Le galop se devait d’être immédiat, le trop régulier, les transitions impeccables, les ordres n’admettaient aucune latence. Au combat, un cheval devait réagir dans un souffle.

Le Dominus venait d’arriver sur le bord de la carrière et Marcus rappela son fils. Valencius fit avancer l’étalon au petit trot vers le maître et son invité, un citoyen romain dont la toge et l’allure laissaient comprendre le haut rang.

« Prêteur Lucullus, voici le cheval dont je te parlais. Il est fougueux, mais bien dressé, et il sera parfait dans quelques mois à ton retour de campagne. »

Marcus regardait vers le sol, et fit deux pas en arrière avec révérence pour laisser les citoyens discuter affaires avec un peu plus d’intimité. Pendant ce temps, Valencius était descendu de cheval. Il tenait la bride et s’approchait des deux romains.

« J’en ai besoin plus tôt. Vends moi le garçon avec le cheval, il finira de le dresser à Massilia. »

Marcus releva soudain le regard, croisant celui de son Dominus, mais il n’ouvrit pas la bouche. Ca n’était pas la peine, et surtout, ça n’était pas sa place, parler aurait été tout à fait déplacé. Valencius n’avait pas dix étés, mais il n’était qu’un esclave, ce que des parents auraient jugé comme trop tôt, pour un acheteur c’était bien suffisant. L’enfant avait parfaitement entendu, mais si cette perspective l’inquiétait ou l’intriguait, il n’en laissait rien paraître. A la demande du potentiel acheteur qui voulait voir les dents, il encadra le nez du cheval sans doute douze fois plus lourd que lui de ses bras minces.

« Non, non, je veux voir tes dents à toi. Ouvre la bouche. Et écarte tes cheveux de devant ton visage, on dirait un petit barbare avec toute cette poussière dessus.»

Ce fut au tour du Dominus de froncer les sourcils, l’enthousiasme du préteur se portait bien trop sur le petit homme, et son petit sourire en coin ne lui disait rien qui vaille. Il réagit immédiatement, avec tact, afin de couper court à toute discussion.

« Je suis désolé, prêteur Lucullus, mais ce garçon n’est pas à vendre, et de plus il n’a pas encore fini d’apprendre. Il ne vous serait d’aucune utilité loin de son instructeur. Par contre, nous pourrions convenir d’un moyen de transport pour vous livrer le cheval une fois dressé à Massilia. Vous pourrez faire tout ce que vous désirerez, de cette bête là. »

Et en sous-entendu, vous ne ferez pas ce que vous voudrez de l’enfant. Le prêteur tourna le visage vers le Dominus, soutenant son regard pendant quelques battements de cœur, puis il brisa le malaise en souriant, un grand sourire hypocrite.

« Bien entendu. Tu as raison, ce serait une solution parfaite pour satisfaire au mieux tout le monde. Allons discuter dans la fraîcheur de ton domus. Peut être aurais tu un peu de vin pour étancher ma soif ? »

Alors que les deux romains s’éloignaient sans se retourner, laissant les deux esclaves et l’animal sur le bord de la carrière, Marcus, enfin rassuré, se pencha vers son fils.

« Encore une preuve s’il en fallait. Le Dominus sait ce que nous vallons, il sait que nous sommes loyaux, toi, moi, ta mère. L’obéissance est un fardeau, mais elle est récompensée. Souviens t’en, tout se paye, même si la récompense n’est qu’une forme de respect de cette sorte. »
Chronologie :

  • -99 : Naissance dans le domaine de son premier Dominus, maître de ses parents, non loin de Rome. Le Dominus tient un élevage de chevaux très réputé, et il accepte parfois « la reproduction » des esclaves, uniquement les plus méritants, un enfant étant normalement une gêne dans une Domus. Sa mère est la première esclave de la Domina, son père le responsable du débourrage et dressage des chevaux.
  • De -99 à -82 : Valencius grandit dans le même domaine que ses parents, et il apprend le même métier que son père. C’est un garçon turbulent, qui s’attire quelques ennuis mineurs. Il devient en grandissant beau parleur et plutôt beau garçon, et s’attire aussi la haine du fils du Dominus, un freluquet souffreteux et boiteux incapable de tenir sur une selle.
  • -82 : A la mort du père, c’est le fils qui devient Dominus, et il s’empresse de revendre Valencius pour une bouchée de pain au premier vendeur d’esclaves qu’il croise. La consigne est de l’éloigner de Rome, pour que le jeune Dominus « n’ait plus jamais à le voir ou à entendre son nom ». Agé de 17 étés, il est vendu quelques semaines plus tard, à un lanniste de Capoue.
  • De -82 à -79 : Valencius fait ses classes, apprend son nouveau métier, et découvre l’arène. Plus jeune que les autres, il n’est pas spécialement fort, grand, ou costaud, mais est très agile. Cela l’aide beaucoup dans sa vie parmi les gladiateurs du ludus, qui se passe finalement plutôt bien.
  • -79 : Une blessure sérieuse (fracture) suite aux jeux privés organisés par le Dominus le force à interrompre sa formation pendant quelques mois. Il se rend utile en s’occupant de l’écurie.
  • -Fin 79 à 74 : Valencius reprend sa formation. Son niveau monte en flèche, il se met à adorer le sable de l’arène, et se montre très doué pour offrir un spectacle de qualité. Grâce à ses victoires, il monte sur l’avant dernière marche de la hiérarchie du Ludus alors que son corps d’adolescent laisse enfin place à une carrure d’homme. Il entretient avec le champion actuel de Capoue une relation amicale de compétition constante. Son but est de le détrôner, même si cela doit dire le tuer. Le champion le sait, comprend tout à fait, et c’est sans doute pour ça qu’ils s’apprécient.


Moralité : Valencius est né esclave, il n’a connu que cette vie, et il sait qu’il a toutes les chances de mourir esclave aussi. Le concept de servitude est profondément ancré dans son esprit, et il n’a jamais cherché à discuter la parole de son maître, quel que soit l’ordre. C’est cette obéissance, cette loyauté, que le lanniste avait recherché en l’achetant, car il venait d’essuyer une révolte servile dans son ludus. Quand une punition lui tombe dessus, ce qui, ne nous voilons pas la face, arrive quand même de temps en temps, il l’accepte sans rechigner.
Etre Gladiateur n’était pas son destin, du moins n’avait-il jamais envisagé cette vie avant sa revente, mais il adore ça désormais. Si les débuts ont été durs, il est grisé et galvanisé par l’arène, son ambition et son esprit de compétition sont immenses. Il prend plus son pieds sur le sable et sous les applaudissements que dans les bras d’une catin. Mais il ne crache pas sur la catin non plus, certes !
D’ailleurs contrairement à d’autres gladiateurs, il ne conserve que peu de ses gains pour un rachat éventuel, et le dépense volontiers en filles et boissons quand le Dominus est d’humeur à accorder ce genre d’exubérances.
Il n’a pas tendance à s’occuper des affaires « sérieuses » des autres, sauf si on vient le chercher, et par défaut il préfère ne pas participer aux rixes internes qui ne le concernent pas directement. Par exemple, si une bagarre éclate parmi les gladiateurs, il en restera à l’écart, jusqu’à ce que la mêlée se déplace et finisse par le bousculer. Dans ce cas là, tant qu’il ne s’agit pas de défier directement l’autorité du Dominus, il peut devenir aussi teigneux qu’une hyène. Enfin, c’est un homme généralement souriant, amical, et à la langue bien pendue quand il s’agit de blaguer. Il n’est pas forcément très amical avec les nouveaux justement à cause de ce goût pour faire rire les autres, mais c’est au fond quelqu’un de bien. Il attend juste que vous ayez le courage de lui répondre un bon coup, c’est son bizutage à lui.

Description à volonté : Comme déjà précisé, Valencius n’est pas le plus grand, le plus musclé ou le plus puissant des gladiateurs de Capoue. Il est de taille normale pour un homme, un peu plus grand que la moyenne, mais par rapport à certains monstres du ludus il pourrait presque être petit. Sa musculature est standard pour un gladiateur, guère plus, mais justement c’est ce poids modéré qui lui permet d’être très rapide et agile.
Son style de combat est d’ailleurs apprécié car plus spectaculaire que celui d’un gros bœuf qui se contenterait de frapper sans jugeote. Son premier Doctore disait « Rien dans les bras, tout dans les jambes » à son sujet, ça n’est plus tout à fait le cas, mais il y a encore du vrai. Parceque c’étaient les jambes qui étaient importantes pour son premier travail. Il combat en tant que dimachère, avec une dague et un glaive, ou deux glaives, et sans bouclier. Sa vitesse donc est un atout pour rester entier. Il aimerait pouvoir un jour s'essayer en tant qu'equite, mais ça n'a pas encore été envisagé.
Son visage n’a rien de particulier, si ce n’est un sourire très affiché, et des dents auxquelles il prend soin avec un entêtement quasi-maladif (encore un héritage de son passé, ne dit on pas « bonnes dents, bon cheval » ?). Ses yeux sont bruns, et il porte ses cheveux châtain clairs plutôt longs, attachés derrière sa tête à la mode celte.
Pour mes statistiques, comment es-tu arrivé sur l'I.Ro. ? Y clique, il y est.

Quel âge as-tu ? (ou une tranche) Entre tout ça, et tout ça. Je suis majeur, c’est l’essentiel.

Et enfin, quelle est la clef du règlement ? Hestia.

Des choses à ajouter sur toi ou sur ton personnage ? Avatar : Dustin Clare




"We are slaves! Burden of choice and con-
science equally removed. We are truly free
when we fight. Or when we fuck, which I
shall leave to do presently..."
 




Le sourire de la Mort
Originaire de : Région de rome, origines Celtes
Dn : 62
Esclave de : Batiatus



Valencius

░   Lun 25 Juin - 23:07   ░

Voir le profil de l'utilisateur http://liro.forumactif.fr/t240-valencius  

 
 
Ψ   Valencius   Ψ
Un petit mot/double post pour signaler à ces m'sieurs dames que ma fiche est terminée.
Je suis prêt pour la suite. mrgreen




"We are slaves! Burden of choice and con-
science equally removed. We are truly free
when we fight. Or when we fuck, which I
shall leave to do presently..."
 




Serpent mystique
Serpent mystique
Originaire de : Rome
Dn : 7530
Domina de : Ioanna



Livia Octavia Sestia

░   Mar 26 Juin - 22:34   ░

Voir le profil de l'utilisateur http://liro.forumactif.fr/  

 
 
Ψ   Valencius   Ψ
Je m'y colle, parce que j'aime ton personnage et que j'ai envie que tu participes autant que possible au banquet de Janus.

Donc : admettons que ton premier dominus ai eu, non pas un garçon, mais une fille. Que celle-ci ait été totalement folle de toi, mais folle de toi comme on l'est d'un jouet. Vous grandissez côte à côte, vous atteignez le bel âge de seize ans... Et elle te fait des avances, très sérieuse. Un jour que son père n'est pas à la maison, elle se rend dans ta cellule et se dénude devant toi. Elle n'a jamais connu d'homme et t'ordonne de la posséder car elle ne rêve que de toi. Bien sûr, tu ne peux que la désirer, c'est une petite garce pourrie mais elle est sublime et ses seins fermes et ronds te brûlent les yeux autant que la verge. Penser à son entrejambe humide est une torture.

Cependant, tu sais que si tu cèdes, le dominus l'apprendra un jour où l'autre et te fera écorcher vif. Elle, elle te dit que si tu te refuses à elle, tu finiras par être crucifié car elle ira répéter à son père que tu as voulu la toucher.

Que fais-tu pour te sortir de là ?
 




Le sourire de la Mort
Originaire de : Région de rome, origines Celtes
Dn : 62
Esclave de : Batiatus



Valencius

░   Mar 26 Juin - 23:20   ░

Voir le profil de l'utilisateur http://liro.forumactif.fr/t240-valencius  

 
 
Ψ   Valencius   Ψ
Ah ah ah ah. *Ricanement nerveux*.

Déjà, clairement, à seize ans, on a beau avoir tout le self control du monde, être le plus obéissant de tous les esclaves, une fille est une fille. Qui plus est la sublime fille de mon Dominus, donc à qui je me dois d'obéir par extension. Ce qu'elle désire est un ordre, n'est ce pas. Alors autant remplir ma mission avec brio et panache (tout ça). Je suis un homme faible quand on me prends par les "sentiments"...

Malheureusement, je ne suis pas un manipulateur ou un professionnel de l'intrigue comme le sont les romains (pire, les romaines), et entre deux morts toutes les deux horribles, franchement, laquelle choisir? Je parierais, sans doute à tors, sur le possible attachement affectif de la fille, avec qui au fond j'ai grandi. Ca n'est pas rien, non? Il faudra être discrets, surtout si elle ne veut pas s'arrêter là, être muet comme une tombe sur cette affaire. Tout en travaillant dur me rendre indispensable dans l'élevage, je pourrais aussi suggérer à mon Dominus de me laisser m'occuper des achats et transports des bêtes, m'éloignant de la Domus jusqu'à ce que la jeune femme porte son dévolu sur un autre jouet. Loin des yeux, loin du coeur, non?

Tout ça a beaucoup de chances de ne pas marcher, mais que faire d'autre? S'enfuir, impossible, devenir un esclave en fuite serait le pire des déshonneurs, surtout pour une histoire de fille. Défendre ma parole contre la sienne? Un pur fantasme. Alors si je devais être découvert... Et bien je n'aurais plus qu'à dire la vérité et prier les dieux. Aphrodite? Ce serait la plus désignée pour me donner son aide, sans doute.

(Et puis quand on sait que le Dominus n'en a plus que pour un an à vivre, pourquoi se priverait on?)




"We are slaves! Burden of choice and con-
science equally removed. We are truly free
when we fight. Or when we fuck, which I
shall leave to do presently..."
 




Serpent mystique
Serpent mystique
Originaire de : Rome
Dn : 7530
Domina de : Ioanna



Livia Octavia Sestia

░   Mar 26 Juin - 23:22   ░

Voir le profil de l'utilisateur http://liro.forumactif.fr/  

 
 
Ψ   Valencius   Ψ
Espèce de pervers profiteur mrgreen

Bon, tu attendras pour ta cacahuète, tu connais le protocole. Moi j'te donne ton dn, tu pourras t'acheter une demi chupa-chups brune ou blonde avec.

Re-bienvenue et amuse-toi bien !
 




Le sourire de la Mort
Originaire de : Région de rome, origines Celtes
Dn : 62
Esclave de : Batiatus



Valencius

░   Mar 26 Juin - 23:27   ░

Voir le profil de l'utilisateur http://liro.forumactif.fr/t240-valencius  

 
 
Ψ   Valencius   Ψ
Merci Livia!

Mais non, je ne suis pas qu'un pervers profiteur. Je suis un homme. Ca ne se résume qu'à ça (clichéééé) what a face

Bon, je vais réclamer ma couleur de masque alors! wink





"We are slaves! Burden of choice and con-
science equally removed. We are truly free
when we fight. Or when we fuck, which I
shall leave to do presently..."
 




Incestueuse optimates
Incestueuse optimates
Originaire de : Rome
Dn : 7068
Domina de : Maximus



Electra Cornelia Sulla

░   Mar 26 Juin - 23:33   ░

Voir le profil de l'utilisateur

 
 
Ψ   Valencius   Ψ
Bienvenue Valencius !

Un homme à la chair faible ? Bienvenue dans le club et attention à tes petites fesses...Certains en ont après ce genre de choses, hein Maximus ?

Bon, je dois filer te trouver une couleur de masque...Ton appel sera entendu.


   

   




Ius sanguinis
   


   


© avatar par Electra, gif par tumblr
Alter ego Éris
 




Invité



Invité

░   Mer 27 Juin - 7:11   ░


 
 
Ψ   Valencius   Ψ
bienvenue !
 




Invité



Invité

░   Mer 27 Juin - 7:17   ░


 
 
Ψ   Valencius   Ψ
Bienvenue.
 




Invité



Invité

░   Mer 27 Juin - 7:38   ░


 
 
Ψ   Valencius   Ψ
Un bienvenue officiel cette fois ci! Amuse toi bien! very happy
 




Reine de l'Arène
Reine de l'Arène
Originaire de : Perse
Dn : 339
Esclave de : M. Valerius Serenus



Shiva

░   Mer 27 Juin - 9:39   ░

Voir le profil de l'utilisateur

 
 
Ψ   Valencius   Ψ
Bienvenue homme razz



Spoiler:
 
 




Le sourire de la Mort
Originaire de : Région de rome, origines Celtes
Dn : 62
Esclave de : Batiatus



Valencius

░   Mer 27 Juin - 9:46   ░

Voir le profil de l'utilisateur http://liro.forumactif.fr/t240-valencius  

 
 
Ψ   Valencius   Ψ
Merci mesdames et Dominus.
very happy




"We are slaves! Burden of choice and con-
science equally removed. We are truly free
when we fight. Or when we fuck, which I
shall leave to do presently..."
 




Vierge exotique
Vierge exotique
Originaire de : Egypte
Dn : 196
Esclave de : M. Valerius Serenus



Mérésânkh

░   Mer 27 Juin - 10:23   ░

Voir le profil de l'utilisateur

 
 
Ψ   Valencius   Ψ
Bienvenue à toi !
Encore un gladiateur... Le niveau du forum intellectuellement parlant est en train de baisser... vice


 




Le sourire de la Mort
Originaire de : Région de rome, origines Celtes
Dn : 62
Esclave de : Batiatus



Valencius

░   Mer 27 Juin - 10:37   ░

Voir le profil de l'utilisateur http://liro.forumactif.fr/t240-valencius  

 
 
Ψ   Valencius   Ψ
Et bien merci, quel accueil. Je te signale que les muscles n’impliquent pas forcement qu’on a de la crotte dans la tête, hein.
*Fait mine d’être terriblement vexé*




"We are slaves! Burden of choice and con-
science equally removed. We are truly free
when we fight. Or when we fuck, which I
shall leave to do presently..."
 




Vierge exotique
Vierge exotique
Originaire de : Egypte
Dn : 196
Esclave de : M. Valerius Serenus



Mérésânkh

░   Mer 27 Juin - 10:56   ░

Voir le profil de l'utilisateur

 
 
Ψ   Valencius   Ψ
Et en plus, ça n'a pas de sens de l'humour !

diab

Sur ce, je m'en vais vaquer à mes occupations, ce sera mon dernier message pour cette jolie fiche

*pose un chaste un baiser sur la joue du gladiateur en signe de pardon*


 




Invité



Invité

░   Mer 27 Juin - 11:32   ░


 
 
Ψ   Valencius   Ψ
et après elle dit qu'il ne faut pas flooder *sifflote*

Edit Shiva: Quel est l’intérêt de se message? Évites s'il te plait, c'est ça qu'on appelle le flood.
 




Vivi le Violeur de Déesse
Originaire de : Rome
Dn : 763
Dominus de : Skilas, Varinia & Titus



Servilius Pius Daemascus

░   Mer 27 Juin - 14:22   ░

Voir le profil de l'utilisateur

 
 
Ψ   Valencius   Ψ
Bienvenue à toi, gladiateur! wave
 




Le Glaive
Le Glaive
Originaire de : Province de Bétique
Dn : 226
Esclave de : Electra Cornelia Sulla



Maximus

░   Mer 27 Juin - 16:08   ░

Voir le profil de l'utilisateur

 
 
Ψ   Valencius   Ψ
Bienvenue à toi Valencius !




 




 
Dn : 15041



Aphrodite

░   Mer 27 Juin - 17:13   ░

Voir le profil de l'utilisateur

 
 
Ψ   Valencius   Ψ
Officiellement bienvenue Valencius! fou

Bien sûr que je t'aurai sauvé de la perversité de la petite catin de ton maître luv si tu remets ton sort entre mes mimines, il ne peut être que bon!

*sort*


L'amour meurtrier. L'amour infâme. L'amour funeste.
Amour. Amour.
Unique vie en ce monde.
 








Contenu sponsorisé

░      ░


 
 
Ψ   Valencius   Ψ
 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Iliade Romaine ::  :: - accéder à la catégorie - :: Recueil des fiches validées-