AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 




 
avatar
Dn : 13



Titus

░   Lun 24 Déc - 15:26   ░

Voir le profil de l'utilisateur

 
 
Ψ   Titus   Ψ
Groupe d'appartenance : Esclaves

Identité complète : Titus Naevius Velius

Origine : Romain

Liens de parenté : Tulius Naevius Velius son oncle et sa femme Flavia

___________________________________

Récit d'un fait marquant : La noirceur des lieux, ainsi que les cris de la foule, ne pouvaient décrire qu'un seul lieu dans ce bas monde. L'arène des gladiateurs allait, encore une fois, amuser la plèbe, remplir les bourses des puissants, et coûter la vie à de nombreux esclaves. Les combats allaient bientôt débuter, chaque gladiateur commençait à se préparer à leur propre mort, tandis que l'un d'entre eux ne cessait d'aiguiser son glaive. Son maître lui avait annoncé, la veille, qu'il ne combattrait pas, il allait juste jouer le rôle de bourreau. Il avait pris cela pour une insulte, lui qui avait remporté nombre de combat, mais qu'aurait il pu dire à son maître pour le faire changer d'avis. Il était résigné à accomplir la tâche qu'on lui avait confié, cinq personnes allaient mourir par sa lame aujourd'hui. Il ne connaissait pas les torts de ces hommes et femmes, mais cela ne le dérangeait pas le moins du monde. Lorsqu'un homme vint le chercher pour le mener à l'arène, il se leva presque immédiatement, et se mit à le suivre. Le bruit de la foule grandissait à chaque pas qu'il faisait, c'était une sensation unique, que seul les gladiateurs pouvaient connaître.

Une fois qu'il fut arrivé près des grilles, qui allaient le mener sous les yeux de centaines de citoyens romains, il put apercevoir ses prochaines victimes. Il pouvait aussi écouter le discours d'un des magistrats de Capoue. D'après ce qu'il pouvait entendre, l'un des hommes, qui devait mourir aujourd'hui, avait tuer deux honnêtes citoyens romains à cause d'une histoire de dette. Il s'était risqué à deviner lequel aurait pu commettre ces assassinats, et il ne vit qu'un seul candidat possible. L'homme qui se tenait la tête haute, les poings resserrés, devait être le responsable. Un détail auquel il ne prêta aucune attention, au bout de quelques secondes. Peu de temps après, il entendit son nom prononcé par l'organisateur, il allait enfin pouvoir fouler le sable de l'arène.

La grille se leva et il s'avança d'un pas décidé vers ses victimes du jour. Il leva son glaive et commença à hurler pour exciter la foule, qui ne tarda pas à réagir. Il prit le temps de passer devant les condamnés à mort, et s'arrêta devant le premier homme, celui qu'il allait tuer en dernier, le possible meurtrier des deux honorables citoyens. Il cherchait son regard, mais ce dernier ne se laissait pas intimider, il regardait droit devant lui sans même prêter attention à ce qu'il se passait autour de lui. Cela avait agacé le gladiateur, qui ne montra, toutefois, aucun signe d'agacement envers cet homme, ce serait lui faire trop d'honneur, et c'est à cet instant qu'il vit le sigle S.P.Q.R sur l'épaule de l'homme, encore un détail auquel il ne prêta nul attention. Heureusement, lorsqu'il passa devant les autres prisonniers, il pu remarquer la peur dans leurs yeux, et cela lui faisait du bien. Ils allaient mourir, et le dernier visage qu'ils auraient vu de près, ce serait le sien. Il alla se placer derrière le premier condamné à mort, et attendit le signe qu'il pouvait commencer à tuer. Lorsque l'organisateur lui fit un signe de la main, il força le prisonnier à s'agenouiller, et lui coupa la gorge avec son glaive, ce qui provoqua les hurlements de la foule, visiblement excitée par le spectacle. Il passa ensuite au prochain prisonnier, il s'agissait d'un esclave qui avait tenté de s'enfuir avec la femme qu'il aimait, et qui était elle aussi condamnée à mort. Il le força à s'agenouiller à son tour, lorsque la femme prit son bras pour implorer sa pitié, elle ne reçut hélas qu'un violent coup de coude dans la tête, ce qui la fit tomber. L'homme se releva pour tenter de la secourir, mais le bourreau lui planta son glaive en plein coeur. Il se retourna vers la femme et leva son arme pour montrer à la foule que personne ne pouvait le défier. Il commença à faire un tour sur lui même, et sans même comprendre ce qu'il lui arrivait, il lâcha son arme, la douleur vint ensuite, celui qu'il devait tuer en dernier venait de lui asséner un violent coup de genou dans les côtes. Après cela, l'homme lui donna un coup de pied dans la rotule, ce qui le força à s'agenouiller. Tout s'était passé très vite, il n'avait rien vu venir, il ne s'était pas préparé à devoir se battre pour sa vie aujourd'hui, il avait oublié toutes les leçons qu'on inculquait aux gladiateurs. Et il en paya le prix, le glaive qu'il tenait dans ses mains, il y a peu de temps, se planta dans son torse. Après avoir été mis à genou, il se retrouva par terre, son sang coulait sur le sable de l'arène.

Il se réveilla quelques minutes plus tard, les idées encore trop floues pour pouvoir comprendre ce qui lui était arrivé. Il voyait l'homme, qui venait de le mettre à terre, se battre face à un autre gladiateur. Ce qu'il ne savait pas, c'était que l'organisateur a été contraint de proposer une chance au condamné à mort de s'en sortir, en se battant contre un autre gladiateur. Il observa le combat, sans même pouvoir faire quoique ce soit, il était bien trop blessé pour pouvoir y prendre part. D'un côté les coups de son frère gladiateur se voulaient spectaculaire, tandis que les coups de l'ancien légionnaire n'étaient destinés qu'à tuer. Le condamné à mort n'avait toutefois aucune chance selon lui, il ne disposait que d'un glaive, tandis que son adversaire possédait un bouclier capable de parer n'importe quel coup. Le bourreau, qui n'avait pas su à accomplir sa tâche se mit à rigoler en pensant à la mort de l'ancien citoyen romain, lorsque ce dernier arriva pourtant à planter son arme dans l'épaule de son adversaire qui tomba à genou. Et sans même attendre, le condamné à mort trancha la tête du gladiateur, sous les cris de joie de la foule.

L'organisateur mit fin aux hurlements de la foule avec un signe de la main, il annonça alors que le prisonnier aurait la vie sauve, mais qui serait toutefois vendu en tant qu'esclave à un ludus, car ses crimes étaient loin d'être oubliés. Il ajouta que l'argent reçut pour l'achat de cet homme sera reversé à la famille des deux victimes, en guise de maigre compensation. Le bourreau ne parvenait toujours pas à croire ce qui venait de se passer, il continuait de souffrir, lorsqu'il vit les pieds de celui qui l'avait mis à terre. L'homme prit la parole devant la foule qui assistait au spectacle, et là il comprit, il comprit que ces mots seraient les derniers qu'il entendrait...

« Cet esclave chargé de tuer un romain enchaîné, mérite-t-il la vie ?... »

La foule se mit alors à réclamer sa mort, et des larmes se mirent à couler le long de son visage, il se posait tant de questions à ce moment là. Il n'avait pas su être prêt... Il fut à son tour décapité...



___________________________________

Chronologie :
  • -102 av J.C : Naissance de Titus
  • -96 av J.C : Décès de sa mère.
  • -96 à 90 av J.C : Titus fut élevé par son oncle et sa tante.
  • -90 av J.C : Titus rejoint son père sur son navire marchand.
  • -84 av J.C : Mutinerie des esclaves à bord du navire. Les esclaves tuèrent son père, avant d'être tous neutralisés.
  • -83 av J.C : Le navire, que Titus tenait de son père, fit naufrage près des côtes Siciliennes. Il fut secouru par un autre navire.
  • -81 av J.C : Rejoint les rangs de la légion pour échapper à ses créanciers
  • -75 av J.C : Décide de quitter la légion pour rentrer chez lui et s'affranchir de ses dettes.
  • -74 av J.C : Arrêté pour le meurtre de deux citoyens de Capoue. Condamné à mort dans l'arène...


Moralité :
Autrefois, Titus était un homme bon et honnête, respectueux envers les braves citoyens romains dont il faisait parti. Il n'a jamais eu le moindre respect envers les esclaves qu'il achetait dans les provinces lointaines de Rome pour les revendre au prix cher, martyrisant les hommes et profitant des charmes des femmes à chaque fois qu'il le pouvait. Il était un brave citoyen romain... Mais les Dieux se sont amusés à jouer avec son sort. Aujourd'hui, il fait parti de ces esclaves qu'il méprisait tant, renié par ses chers concitoyens.

Désormais, son coeur est rempli de colère, et a soif de vengeance, il ne cherche qu'à se libérer de son statut d'esclave, et regagner la place qu'il avait autrefois. La tâche ne sera pas facile, et même si il est enchaîné, il gardera toujours en lui sa fierté romaine, qui l'empêchera toujours de se considérer autrement qu'un brave citoyen de Rome. Il est fier d'être romain, et il considère toujours que les esclaves lui sont inférieurs. Son tempérament pourrait lui apporter les foudres de ses maîtres, mais aussi de ceux qui partagent son sort. Il est entêté, parfois grossier et grande gueule lorsqu'il s'agit de se battre, mais il peut se montrer tout à fait attentionné et charmant lorsqu'il croise le chemin d'une femme. Peut être que passer du temps avec les autres esclaves le changera un peu, mais il ne faudrait pas compter là dessus. Tuer des hommes ne lui pose aucun problème, avec le temps et les épreuves qu'il a subi, il n'éprouve que très peu de remords pour ceux qui ont l'audace de le défier.


Description à volonté : Titus a appris il y a très peu de temps que certains marchands influents, de Capoue, aurait payés grassement certains hommes pour assassiner son père. Il a donc mené son enquête pour connaître la vérité, et il apprit que ces marchands auraient soudoyés l'un des hommes qui servait son père, pour qu'il force les esclaves à se rebeller. Il paraîtrait aussi qu'ils sont responsables du naufrage de son navire, payant un homme pour le saborder.
Il ne fallut pas longtemps à Titus pour retrouver ces hommes, qui lui ont causés tout ces malheurs, et la suite fut connu de tous. L'ancien marin, ou l'ancien légionnaire, a été réduis à l'esclavage. Ce qu'il ignore en revanche, c'est qu'un autre romain est responsable, non seulement de la mort de son père, mais aussi du fait que Titus découvrit la vérité sur tout cela...






Pour mes statistiques, comment es-tu arrivé sur l'I.Ro. ? En recherchant sur google un forum rpg sur le thème des gladiateurs

Quel âge as-tu ? (ou une tranche) 22 ans

Et enfin, quelle est la clef du règlement ? Hestia

Des choses à ajouter sur toi ou sur ton personnage ? ...

Qui est représenté par ton avatar ? Andy Whitfield
 




Reine de l'Arène
Reine de l'Arène
avatar
Originaire de : Perse
Dn : 339
Esclave de : M. Valerius Serenus



Shiva

░   Mar 25 Déc - 19:41   ░

Voir le profil de l'utilisateur

 
 
Ψ   Titus   Ψ
J'ai le droit de te violer? Nan mais je suis trop sérieuse, je me demandais quand est ce qu'un gladiateur avec la tête d'Andy allait apparaître *.* fou

Sinon, euh... re-BIENVENUE!!! luv

Ton histoire est bien dans l'esprit du fow et me paraît tout à fait dans le ton!
Au niveau de l'orthographe, j'ai remarqué quelques erreurs de style, parfois tu utilises du passé composé au lieu du plus que parfait.
Citation :
Ce qu'il ne savait pas, c'était que l'organisateur a été contraint de proposer une chance au condamné à mort de s'en sortir, en se battant contre un autre gladiateur.

Ça n'empêchera pas ta validation hein, je n'en ai pas vu beaucoup, ça te permet juste de t'améliorer en connaissant tes erreurs.
Donc... tu es presque validé, il reste la réaction à chaud diab
Je vais creuser à un endroit qui m’intéressent plus personnellement huhu:

"Le lanniste qui t'a récupéré est pleins de surprises, il possède des femmes, mais pas n'importe lesquelles, il possède des gladiatrices. Toi, ancien citoyen qui aime la chaire à t'en pourfendre, tu n'as encore jamais goûté à de telles créatures. Mais, elles sont esclaves sur le terrain jonché de sang qui habituellement n'appartient qu'aux hommes. Et pour elles, tu n'es rien. Comment réagis-tu à leur rencontre?"

Citation :
NB: Je rappelle que la réaction à chaud ne permet que d'en savoir plus sur ton personnage, elle ne rentre pas dans la vie de ton personnage, c'est un simple aparté sans conséquence (mis à part si tu veux l'utiliser dans ton background) . De plus, tu peux y répondre soit à la manière d'un rp, soit une simple explication plus ou moins courte. C'est à toi de choisir!

Edit: En effet ça craint si je ne sais même plus écrire orthographe... Bonne nuiiit ><



Spoiler:
 
 




 
avatar
Dn : 13



Titus

░   Mar 25 Déc - 21:10   ░

Voir le profil de l'utilisateur

 
 
Ψ   Titus   Ψ
Me violer ?... Euh... Alors je récapitule, t'es une femme, t'es une gladiatrice et tu violes des hommes... Je vais me méfier de toi je crois bien razz

Pour les petites erreurs de styles tu fais bien de me le faire remarquer, parce que j'avais jamais vraiment fais attention à ça. J'essaierais de faire attention à ça dans mes futurs rp.

Pour la réaction à chaud j'allais me contenter d'une petite explication, mais comme je suis un peu rouillé niveau rp, j'en ai fais un petit. Comme ça tu pourras me donner ton avis sur l'orthographe, les erreurs de styles etc... razz


-----------------------------------


    La nouvelle vie de Titus allait enfin pouvoir commencer, lui qui était autrefois marin sur le navire de son père, et qui ensuite fut obligé de s'enrôler dans la légion, désormais c'était en tant qu'esclave qu'il finirait ses jours. Il gardait toujours en lui l'espoir de regagner sa liberté, mais il commença à avoir un doute lorsqu'il fit ses premiers pas sur le terrain d'entraînement des gladiateurs. Ils étaient quatre à débuter l'entraînement ce jour là, ils faisaient office d'attraction pour les autres esclaves qui étaient déjà là depuis pas mal de temps. Ses camarades étaient peut être impressionnés par tout ces hommes aguerris à l'art du combat, mais pas Titus Naevius Velius. Pour lui, il ne s'agissait que d'esclaves triés sur le volet pour servir de distraction à la plèbe, même s'il se doutait bien que plusieurs de ces hommes seraient capables de le tuer lors d'un combat. L'ancien citoyen romain avait même été surpris de voir des femmes s'entraîner aux côtés des hommes, cela le fit sourire. Il se disait qu'il manquerait peut être de nourriture et d'eau pendant quelques temps, mais au moins il y aurait des femmes pour assouvir ses désirs.

    Un homme s'avança face aux nouvelles recrues, en faisant cela, il avait instauré le silence dans tout le ludus pratiquement. Il commença alors son petit discours, qui n'intéressait pas vraiment l'ancien citoyen romain. Ce dernier se contenta de regarder fixement devant lui, en jetant parfois quelques regards vers ces déesses guerrières aperçues plus tôt. Titus réalisa tout de même que les journées allaient être terriblement longues dans cet endroit maudit. Tant pis, cela ne changeait rien pour lui, il gagnera sa liberté, quel qu'en soit le prix. Il fut tiré de ses pensées lorsqu'il entendit le claquement d'un fouet, signe que l'entraînement allait reprendre. L'homme qui s'était avancé face aux recrues, se mit à choisir des gladiateurs, ces derniers feraient face à Titus et ses camarades dans un combat. Cela avait pour but, de déterminer le potentiel de ces hommes, ou de simplement les rabaisser.

    Titus vit arriver un homme de sa corpulence, et qui, visiblement, était ravi de se faire les dents sur un petit nouveau. Un esclave arriva pour lui donner un glaive en bois et un bouclier. Avant même que Titus n'ait le temps de se préparer convenablement, son adversaire l'attaqua de toutes ses forces, ce qui le contraint à lâcher son bouclier. Il fit du mieux qu'il put pour esquiver les coups, ou pour les contrer avec son glaive en bois, qu'il tenait fermement. Cet ignoble chien l'avait attaqué par surprise, et Titus se doutait bien qu'il s'en vanterait auprès de ses compagnons à la fin de l'entraînement. L'ancien légionnaire ne se laissa pas faire, prenant quelques coups au passage, mais se relevant sans cesse pour continuer le combat. Un claquement de fouet éclata de nouveau, les hommes devaient changer d'adversaires. L'un des esclaves qui était arrivé en même temps que l'ancien citoyen romain vint lui glisser un mot à l'oreille.

    « Il devrait m'envoyer avec ces femmes, je leur montrerais qu'elles n'ont pas leurs places ici, mais dans mon lit... »

    L'esclave se mit à rire, ce qui provoqua un léger sourire chez Titus. Il n'approuvait pas ce qu'il disait, mais il se garda de le lui dire. Si ces femmes étaient présentes dans ce ludus, il devait y avoir une excellente raison, elles devaient être impitoyables en combat. Cela n'effrayait pas Titus, ce petit côté femme fatale l'attirait, ce qu'il n'a jamais connu chez ses conquêtes passées. Il fut tiré de ses pensées lorsqu'un homme lui fit face, un homme beaucoup plus grand et plus gros que lui. Il avait récupéré son bouclier, et cette fois ci, il était décidé à ne pas le laisser tomber. Ce genre d'adversaire misait tout sur la force, il allait devoir être plus rapide et plus rusé que lui, si il ne voulait pas être blessé assez gravement.

    Il ne s'était pas trompé, l'homme frappait fort, mais il manquait toutefois de précision, ce qui facilitait les choses pour Titus. Il pouvait esquiver et contre attaquer, sans même que son adversaire ne puisse réagir. Il lui donna un violent coup de pied dans l'articulation du gros gladiateur, qui s'écroula presque instantanément. Il en aurait peut être tiré une certaine gloire, si il avait réussi ce genre de coup face à un adversaire beaucoup plus redoutable, mais ce n'était pas le cas aujourd'hui. Le doctore fit arrêter les combats, juste le temps que des esclaves évacuent l'adversaire de Titus. L'esclave qui lui avait parlé tout à l'heure en profita alors pour adresser un mot à l'une des gladiatrices. Et visiblement, cela n'avait pas fais plaisir à la guerrière qui mit à terre l'esclave sans trop de mal. Titus se mit alors à courir vers la femme qui s'apprêtait à porter le coup de grâce. Il utilisa son bouclier pour l'empêcher de porter son coup. Une fois cela fais, il jeta son glaive à terre pour lui prouver qu'il ne lui voulait pas de mal.

    « Cet homme ne mérite pas toute l'attention que tu viens de lui porter... Son sang s'écoulera sur le sable de l'arène, et son nom sera oublié de tous... Mais si tu veux perdre ton temps avec lui, alors il est tout à toi. »

    Le romain se mit à sourire, et se retourna en regardant la tête de l'esclave qui n'avait toujours pas compris ce qui lui était arrivé. Il venait de permettre à Titus de se faire remarquer par ces déesses guerrières, toute autre approche aurait été inefficace avec elles. Puisqu'elles ne connaissaient que le combat, il fallait les combattre pour avoir une chance de les approcher. Quant à savoir si cette femme finira un jour dans le lit de Titus Naevius Velius, il était encore trop tôt pour le dire...
 




Reine de l'Arène
Reine de l'Arène
avatar
Originaire de : Perse
Dn : 339
Esclave de : M. Valerius Serenus



Shiva

░   Mer 26 Déc - 21:10   ░

Voir le profil de l'utilisateur

 
 
Ψ   Titus   Ψ
Tu as une idée étrange du "petit" Rp chaise

Alors avant de te valider, je vais donc passer ton texte à la moulinette puisque tu me l'as demandé.
Tout d'abord, j'ai remarqué de nombreuses fautes d'accord et de conjugaison dans les premiers paragraphes de ton Rp (j'ai d'ailleurs repéré 3 fautes dans la première phrase razz)
Ensuite, j'ai noté que tu écrivais souvent "si il", j'ignore si c'est une faute, mais ton texte serait plus fluide si tu écrivais "s'il".

Citation :
Il commença alors son petit discours, qui n'intéressa pas vraiment l'ancien citoyen romain, qui se contenta de regarder fixement devant lui, en jetant parfois quelques regards vers ces déesses guerrières, qu'il avait aperçu.
Utiliser trois subordonnées dans une même phrase la rend assez maladroite et difficile à lire. Favorise plutôt les points. Dans cette même phrase toujours, tu mets des virgules avant les "qui" alors que c'est une continuité liée au sujet, ça saccade ton texte. Une dernière chose (j'adore cette phrase lick ) après le "qu'/i" je trouve plus approprié d'utiliser l'imparfait comme tu as fait dans le dernier cas, mais ça c'est assez subjectif je pense.
En reformulant, ça pourrait donner:
"Il commença alors son petit discours qui n’intéressait pas vraiment l'ancien citoyen romain. Ce dernier se contenta de regarder fixement devant lui, en jetant parfois quelques regards vers ces déesses guerrière aperçues un peu plus tôt. "

Voilà! Je te laisse corriger tes fautes d'accords avant ta validation finale razz

Edit: TU ES VALIDÉ Beau gladiateur! Je te file ton 1 dn, tes couleurs et après, à ton de choisir ton laniste!



Spoiler:
 
 




Vivi le Violeur de Déesse
avatar
Originaire de : Rome
Dn : 763
Dominus de : Skilas, Varinia & Titus



Servilius Pius Daemascus

░   Jeu 27 Déc - 2:19   ░

Voir le profil de l'utilisateur

 
 
Ψ   Titus   Ψ
Bienvenue à toi gladiateur cheers

Un esclave rebel...ça ne peut que mener à des RPs flamboyants diab Tu auras le choix entre le ludus de Batiatus et le mien, fais tes recherches et prends la bonne décision machiavel

Si tu as besoin d'informations quelconques, n'hésite pas à nous en faire part what a face





Spoiler:
 
 




Invité



Invité

░   Mer 2 Jan - 7:46   ░


 
 
Ψ   Titus   Ψ
bienvenue ! Y a un truc qui me chagrine, j'ai reçu un mail me disant que tu m'as envoyé un MP, et je ne vois aucun MP... C'est bizarre mdr
 




 
avatar
Dn : 13



Titus

░   Mer 2 Jan - 10:42   ░

Voir le profil de l'utilisateur

 
 
Ψ   Titus   Ψ
Effectivement, je t'avais envoyé un mp. Pour la faire courte, j'avais joué à pile ou face pour savoir dans quel ludus j'irais. Et tu étais le gagnant Batiatus, mais après comme j'ai attendu un peu et que j'ai vu que Servilius avait beaucoup de mal pour recruter. Bah je suis allé chez lui pour finir.

Je sais Batiatus, tu dois être énormément déçu d'être passé à côté d'une telle occasion vice . J'espère que tu ne m'en voudras pas d'avoir changé d'avis razz
 




Le sourire de la Mort
avatar
Originaire de : Région de rome, origines Celtes
Dn : 62
Esclave de : Batiatus



Valencius

░   Ven 4 Jan - 0:43   ░

Voir le profil de l'utilisateur http://liro.forumactif.fr/t240-valencius  

 
 
Ψ   Titus   Ψ
TATACUS! Y a Tatacus sur le forum! Yeah ~

Tu es chez Vivi? Ach, je vais devoir te taper sur la gueule alors? Sans rancune vieux sifflote

Bienvenue.




"We are slaves! Burden of choice and con-
science equally removed. We are truly free
when we fight. Or when we fuck, which I
shall leave to do presently..."
 




Incestueuse optimates
Incestueuse optimates
avatar
Originaire de : Rome
Dn : 7068
Domina de : Maximus



Electra Cornelia Sulla

░   Ven 4 Jan - 1:58   ░

Voir le profil de l'utilisateur

 
 
Ψ   Titus   Ψ
Si Shiva ne réussit pas à te violer, je suis certaine d'avoir assez de deniers pour acheter ce si sensuel minois qui est le tien... luv

À ce rythme, je devrais devenir laniste, nan ? fou

Quoiqu'il en soit, bienvenue beau gosse...

* Lance une bourse remplie à Servilius pour qu'il lui prête son nouveau gladiateur *


   

   




Ius sanguinis
   


   


©️ avatar par Electra, gif par tumblr
Alter ego Éris
 




Vivi le Violeur de Déesse
avatar
Originaire de : Rome
Dn : 763
Dominus de : Skilas, Varinia & Titus



Servilius Pius Daemascus

░   Ven 4 Jan - 5:27   ░

Voir le profil de l'utilisateur

 
 
Ψ   Titus   Ψ
T'as de la concurrence ma jolie vice

C'est qu'il est en demande le 'ti tus strong





Spoiler:
 
 




Invité



Invité

░   Ven 4 Jan - 8:03   ░


 
 
Ψ   Titus   Ψ
ceci explique donc cela ! Bienvenue au passage, je ne sais plus si je l'avais dit ou non
 




 
avatar
Dn : 13



Titus

░   Ven 4 Jan - 11:38   ░

Voir le profil de l'utilisateur

 
 
Ψ   Titus   Ψ
Bien sûr Valencius, pas de rancune entre nous... Surtout quand je te décapiterais la tête wave

Encore une menace de viol ? Je vais finir par longer les murs pour protéger mes fesses sur ce forum hunt

En tout cas merci de l'accueil, à tous vice
 




Fleur Létale
avatar
Originaire de : Royaume de Judée
Dn : 7034



Hérodiade Kedma

░   Sam 5 Jan - 3:44   ░

Voir le profil de l'utilisateur

 
 
Ψ   Titus   Ψ
Electra Cornelia Sulla a écrit:
À ce rythme, je devrais devenir laniste, nan ? fou

Je dirais plutôt que tu devrais clairement créer ton propre harem ahem... sifflote

Bienvenue officiellement Sparta... Titus ^^




coeur Merci Shiva pour ce magnifique kit! coeur
 








Contenu sponsorisé

░      ░


 
 
Ψ   Titus   Ψ
 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Iliade Romaine ::  :: - accéder à la catégorie - :: Recueil des fiches validées-